Perspectives IX

HubDay Future of Data & AI for Marketing

Pour la deuxième année consécutive nous avons participé au HubDay qui s’est tenu cette année à la Maison de la Mutualité à Paris et qui était orienté Data et Intelligence Artificielle.

Cette édition a largement tenue ses promesses puisqu’elle a rassemblé pas moins de 600 participants tous issus de différentes industries (agro-alimentaires, médias, tech…) mais aussi tous professionnels du marketing.

Pour nous, l’événement aura été l’occasion de partager notre vision sur les enjeux de l’identité en publicité digitale et d’entamer des échanges intéressants avec des représentants d’annonceurs notamment. Mais ce que nous souhaitions partager ici c’est ce que nous avons appris et retenu à propos du future de l’intelligence artificielle en marketing.

Alors que quelques années en arrière l’intelligence artificielle n’était réservée qu’aux films de science-fiction, nous commençons tous à la voir arriver dans nos foyer et sous différentes formes, et elle fascine tout autant qu’elle fait peur.

Ainsi, l’enjeu était d’appréhender l’utilité que l’IA a ou pourrait avoir dans pour les professionnels du marketing et voilà les 5 points que nous retenons après cette édition du HubDay Future of Data & AI for Marketing:

  1. Un gain de temps et de fiabilité avant tout:

L’intelligence artificielle est avant tout pensée aujourd’hui comme un moyen de faire gagner du temps à tous les professionnels du digital en les assistants dans les tâches les plus opérationnelles et répétitives tout en donnant plus de fiabilité. C’est un point qui est revenu dans toutes les discussions proposées lors de l’événement.

  1. La data ou rien:

C’est un sujet qui fait parler depuis des années, mais la data est au centre de ce que nous connaissons d’internet actuellement, et d’autant plus avec les différents scandales que nous avons connus récemment et qui ont entaché l’image de l’industrie dans son ensemble. Aussi, même si elle est essentielle au développement de l’IA, la conformité au RGPD et à l’ePrivacy ont l’est tout autant, et tous les acteurs ont logiquement ré-affirmé l’intérêt d’un marché plus transparent et responsable.

  1. Une meilleure qualification des prospects:

Le rêve de tous marketeurs est de pouvoir qualifier une cible avec le plus de précision possible afin de communiquer le bon message, à la bonne personne, au bon moment, et si l’IA rendait ça accessible à tous ?  Pour Alexandre Pichard, Digital Experience Manager chez Nissan, c’est un pari qu’il faut prendre, et cela pourrait même aider à déterminer les remises accordées à un client en fonction et donc à l’optimisation du cycle de vente.

  1. Des émotions pas si artificielles:

C’est un des points les plus fascinant technologiquement, mais aussi celui qui peut éveiller le plus de craintes: la collecte et l’exploitation par l’IA de la donnée émotionnelle. Des solutions existent et cela pourrait être utilisé dans le futur pour évaluer le comportement du consommateur sur un site web. Pour en parler William Benalal, Associate Partner IBM et Practice leader Digital Marketing Solutions, venait présenter le partenariat d’IBM et Datakalab start-up spécialisée en “facial coding”. Tout ça tient encore à la façon dont ces solutions arriveront, bien entendu, à se tenir en conformité avec les règlements en vigueur sur la protection des données utilisateurs.

  1. L’IA un moyen plus qu’une finalité ?

Les transformations économiques entraînées par l’émergence de l’IA soulève de nombreuses questions. Si l’IA est au centre des nouvelles transformations digitales, doit-elle nécessairement être une finalité ? Non. En tout cas c’est ce que s’est attaché à défendre Mathieu Choux, Partner chez Ekimetrics, Société de conseil en Data Science qui voit en elle un moyen pour faire évoluer sa marque, que ce soit dans l’optimisation de l’expérience client, la meilleure gestion des données, etc…

Tous ces échanges auront permis de dresser un tableau assez complet et fidèle de l’évolution du data marketing et du rôle de l’intelligence artificielle, et d’en tirer des perspectives intéressantes pour le futur de l’industrie publicitaire.