IX Perspectives

Cinq questions à Mike McNeeley, Senior Vice President of Product d’Index Exchange

Alors que nous entamons une nouvelle année, et une nouvelle ère pour l’équipe  produits d’Index Exchange, nous nous sommes entretenus (virtuellement) Mike McNeeley, Senior Vice President Product, pour en savoir plus sur sa vision de l’avenir, les opportunités émergentes et les principaux objectifs qu’il espère atteindre avec ses partenaires au cours de cette année.

Tout d’abord, sur quoi vous concentrez-vous cette année? À quoi ressemble 2021 de votre point de vue en tant que SVP of Product?

Je reviens toujours à l’essentiel: Index Exchange veut être le principal partenaire de monétisation pour les créateurs de contenu. Comment fait-on cela ? Nous opérons des enchères programmatiques rapides dans le monde entier qui offrent un rendement élevé, protègent les éditeurs et les annonceurs contre les mauvaises publicités et le trafic invalide, et proposent les types de transaction recherchés par nos partenaires sur un marché de confiance. Cela semble simple sur le papier, mais l’exécution est plus compliquée à grande échelle, et c’est sur cela que nous concentrons nos efforts pour 2021.

La consommation de médias est à un niveau record, et nous voulons réaliser autant de transactions que possible pour diffuser un contenu de haute qualité sur tous les formats et appareils. Plus précisément, en 2021, vous nous verrez renforcer nos capacités pour les éditeurs, les développeurs d’applications, les diffuseurs et autres partenaires. Nous apporterons une plus grande transparence et des incitations sur le marché, en renforçant et en développant des programmes tels que les Client Audit Logs (CAL) et Exchange Fee Reduction(XFR).

De plus, j’ai hâte de pouvoir avoir des conversations plus approfondies avec nos partenaires et de continuer à faire ce qu’Index Exchange a toujours fait de mieux: transformer les défis en opportunités et conduire le changement dans l’industrie.

 

Lors de  vos conversations avec les éditeurs et les acheteurs, quelles sont les tendances que vous avez observées? Vers quoi nous dirigeons-nous?

J’ai vu de nombreux éditeurs devenir de plus en plus techniques au fil des ans, gérant leur propre Header Bidding Wrapper, créant des applications ou des nouveaux canaux, ou encore créant des expériences “responsives” et fluides. Ce qui a été très intéressant à observer. J’espère que les éditeurs continuent de devenir plus expérimentés, ce qui poussera le reste de l’industrie à créer une technologie publicitaire plus rapide, plus configurable et plus riche en informations.

L’expérience utilisateur reste une priorité pour beaucoup, et je pense que nous pourrions utiliser plus de conversations, de concentration et d’innovation ici en tant qu’industrie. Les éditeurs sont aujourd’hui  soumis à une pression énorme pour augmenter leurs revenus, ce qui crée la tentation à court terme de lancer des blocs d’annonces supplémentaires sur la page. Chez Index Exchange, nous voulons aider les éditeurs indépendants à trouver de nouvelles opportunités de revenus durables, en veillant à ce qu’ils n’aient pas à sacrifier l’expérience utilisateur.

 

Avez-vous d’autres défis ou opportunités que vous souhaitez relever ?

J’ai plusieurs choses en tête. La confiance pour les marketplaces reste un défi majeur et en constante évolution, et nous sommes tous engagés dans cette lutte. L’année dernière, nous avons ajouté la prise en charge de clean.io pour tous les éditeurs afin de mieux lutter contre les logiciels malveillants, et étendu le filtrage pré-enchère White Ops pour protéger contre le trafic invalide pour tous les DSP avec qui nous travaillons, dans un effort continu pour garder un ”supply path” clair et une confiance élevée.

Nous avons également constaté de nombreuses pannes ces derniers temps chez les fournisseurs de cloud. Je pense que cela montre que la fiabilité et la disponibilité sont impératives. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous choisissons d’avoir nos propres data centers dans le monde entier chez Index Exchange. Cela nous permet non seulement d’optimiser la vitesse et de maintenir une faible latence, mais nous aide à maintenir la fiabilité pour nos partenaires.

L’adressabilité dans la publicité est également une priorité absolue. Nous sommes au milieu d’une transition disruptrice, en s’écartant des cookies tiers et des identifiants publicitaires mobiles. Nous continuons à développer des fonctionnalités qui soutiennent ce changement, et sont conformes aux principes de confidentialité et aux différentes réglementations en vigueur.

En parlant de cela, cette fois l’an dernier, nous discutions de l’annonce faite par Google visant à éliminer les cookies tiers dans Chrome. Comment cela se passe-t-il ? Quelle est la voie à suivre ?

Quelle année ! De notre point de vue chez Index Exchange, nous avons le sentiment d’être sur la bonne voie pour préparer un futur sans cookie tiers et incorporer des alternatives aux cookies, et ce depuis un certain temps maintenant, puisque nous avons déjà intégré LiveRamp, Merkle, NetID, et plus encore. À mesure que de nouveaux graphes seront rendus disponibles cette année et alors qu’ Unified ID 2.0 prend forme, les éditeurs et les annonceurs auront encore plus d’options à exploiter. Encore une fois, nous prévoyons de prendre en charge les solutions les plus solides et les plus sûres, que ce soit pour des données people-based, cohort-based ou first-party.

Pour finir sur une note plus légère, quels sont vos intérêts en dehors de l’AdTech?

Avant la pandémie, mes activités préférées étaient de trouver les meilleurs restaurants de ramen à New York, regarder le football américain et le basketball universitaires. Je suis pour l’Oregon, alors allez les Ducks !