Presse

Adweek: Alors que les cookies tiers sont en passe de disparaître, l’écosystème AdTech s’emploie à préparer les éditeurs au changement

Index Exchange souhaite détourner les acheteurs des “Walled Gardens” au profit de solutions « people-based » marketing

Les entreprise d’AdTech indépendantes connaissent une année 2019 particulièrement mouvementée. De fait, l’industrie s’éloigne du flux de données simple et gratuit qui a caractérisé les premières phases de l’Internet commercial. Ces transitions sont pour la plupart le fruit de la surveillance accrue du public.

La prohibition des données est réglementée par des lois comme le RGPD (Règlement général sur la Protection des Données) européen et le futur California Consumer Privacy Act (entre autres projets de loi) aux États-Unis.

Le premier changement directement perceptible est néanmoins la réponse des plateformes technologiques, les Walled Gardens comme Apple, Facebook et Google (vraisemblablement les cibles initiales de la nouvelle réglementation) érigeant d’ores et déjà des barrières contre les entreprises indépendantes d’AdTech. Conséquence : les éditeurs sont les premiers à subir le contrecoup financier.

Pour tenter de surmonter ces difficultés, plusieurs entreprises ont ces dernières semaines mis en œuvre des solutions d’appoint. LiveRamp, LiveIntent et The Trade Desk s’efforcent ainsi de redoubler d’efforts pour préparer l’industrie à l’abandon prochain des données et cookies tiers.

Index Exchange est la dernière entreprise à s’être engagée sur cette voie. Le CEO Andrew Casale vient d’annoncer que sa suite d’outils de monétisation pour éditeurs IX Wrapper a été rebaptisée IX Library. Le changement de nom est destiné à refléter l’évolution de la solution d’appoint vers une offre plus complète, en amont du festival de la créativité des Cannes Lions qui se tiendra la semaine prochaine.

La suite IX Library est constituée de trois solutions autonomes, chacune d’elles visant à aider les éditeurs à optimiser leur inventaires, alors que ce processus ne cesse de complexifier ces dernières années. (Par exemple, beaucoup ont associé la mise en oeuvre en 2017 de la fonctionnalité Intelligent Tacking Prevent par le navigateur web Safari d’Apple à la montée en flèche des coupes budgétaires chez les éditeurs de premier depuis fin 2018.)

En savoir plus Adweek