IX Perspectives

Bonne pratique du header bidding : Bids net vs brut

Si vous êtes un éditeur ayant opté pour le header bidding, vous ne devriez jamais considérer la transparence comme acquise dans le fonctionnement des enchères. Préférez recevoir des offres au prix net plutôt que brut.

Tel que défini dans cet article, le prix net représente le prix proposé pour l’enchère, le vendeur ayant pris en compte sa marge, tandis que le prix brut n’intègre pas le coût du service du vendeur. Ainsi, les prix nets reflètent la valeur monétaire qui terminera dans la poche de l’éditeur, ce qui n’est pas le cas avec les prix bruts.

Comme je l’ai indiqué dans mon article précédent, lorsque les offres soumises au prix brut déterminent à qui vous attribuez votre inventaire, vous courez le risque de ne pas obtenir le meilleur prix. Cette pratique crée une inefficacité que le header bidding était censé éliminer au départ. Il la supprime bel et bien, lorsqu’il est mis en pratique correctement ! Il s’agit également d’instaurer une concurrence loyale : chaque participant doit être évalué dans les mêmes conditions pour que l’environnement soit véritablement concurrentiel.

L’un des avantages principaux du header bidding pour un éditeur est la possibilité de permettre à son ad server d’effectuer le meilleur choix pour chaque enchère. Toutes les opportunités d’achat sont ainsi évaluées en temps réel et de manière concurrentielle, ce qui n’est pas le cas lorsque les impressions sont attribuées une à une, en fonction de statistiques moyennes historiques.

Afin que l’ad server puisse prendre la meilleure décision, il faut qu’il sache exactement ce qui ira dans votre poche : c’est pourquoi tous les prix qui lui seront communiqués doivent être nets, prenant ainsi en compte tous les frais qui pourraient diminuer la valeur d’un bid. Cela garantit que le processus de sélection s’effectue uniquement dans le meilleur intérêt de l’éditeur.

En prévision des dépenses du quatrième trimestre, veillez à contrôler vos partenaires et assurez-vous qu’ils soient tous sur un pied d’égalité et qu’ils soumettent des offres nettes à votre ad server. Par ailleurs, cela vous garantira que vos résultats nets reflètent bien le meilleur prix que vous pouvez obtenir du marché.

Vous assurer que tous les partenaires vous soumettent des offres nettes et non brutes vous permettra de rentabiliser efficacement votre inventaire tout en maximisant vos rendements. Il s’agit d’une bonne pratique du header bidding, et en tant qu’éditeur, vous avez besoin de connaître la valeur monétaire que vous récoltez. Si vous cherchez des façons simples de vérifier si vous faites face à des problèmes d’écarts de prix, n’hésitez pas à contacter l’équipe responsable de votre compte !