Presse

Journal du Net: Header bidding : augmenter le time-outdes enchères pour booster les CPM

Si les éditeurs ont historiquement recours à un time-out fixe, les wrappers leur proposentdésormais de l’ajuster en fonction de la connectivité de l’internaute.

En favorisant l’émulation entre adservers et partenaires programmatiques (retargeters,SSP​…), le ​header​ bidding a apporté un vrai bol d’air aux éditeurs français, avec deshausses de CPM oscillant entre 30 et 50%. Parce qu’une croissance qui est générée par lejeu de l’offre et de la demande n’est pas infinie, les principaux acteurs du marché saventtoutefois qu’il va falloir innover pour conserver un tel rythme. C’est le cas d’Hubvisor et IndexExchange dont les wrappers se sont enrichis d’une nouvelle fonctionnalité. Leur projet ?Permettre aux éditeurs de faire varier le délai qu’ils accordent à leurs partenaires pourenchérir sur leur inventaire pub. Ce délai, baptisé time-out, est historiquement fixé parl’éditeur, en concertation avec sa régie et sa DSI. Statique, il est le plus souvent d’uneseconde et demi. Un laps de temps suffisant pour permettre à la majorité des partenaires deformuler leur offre, sans toutefois nuire à l’expérience utilisateur. En effet, plus le time-outconfiguré est long, plus le chargement de la création pub et de la page Web le sont.

En savoir plus Journal du Net