IX Perspectives

Index Exchange présente ses perspectives pour 2021

Lori Goode et Matthew Scott Goldstein pour le podcast What We Saw Happen sur les sujets importants de 2021 pour l'AdTech

2020 a été sans aucun doute une année différente pour nous tous. Malgré les défis auxquels notre industrie s’est confrontée l’année dernière, l’Adtech a été en mesure de pivoter et de répondre aux besoins du marché. L’industrie publicitaire digitale a également connu une sorte de renaissance, largement motivée par une récente résurgence des introductions en bourse et des fusions-acquisitions, ainsi que par le besoin croissant de donner la priorité au consommateur.

Alors à quoi peut-on s’attendre en 2021 ? Pour lancer l’année, Lori Goode, CMO d’Index Exchange, s’est entretenue avec Matthew Scott Goldstein (MSG), analyste indépendant, conseiller, consultant et auteur de la newsletter trimestrielle “What I Saw Happen”, pour discuter de leurs prévisions pour l’année.

Flexibilité et reprise

Lorsque le monde s’est arrêté soudainement l’année dernière, les spécialistes du marketing et les éditeurs ont dû pivoter en un rien de temps et veiller à ce que leurs stratégies commerciales soient en accord avec les pratiques de notre “nouvelle normalité”. Pour Index Exchange et ses partenaires, cette agilité sera déterminante et il faudra continuer d’être décisifs pour faire face aux incertitudes de 2021.

«Nous ne pouvons pas oublier ce qui rend le programmatique si résilient en premier lieu», a déclaré Lori Goode. «Sa flexibilité permet aux spécialistes du marketing de suspendre et de restructurer rapidement et facilement leurs campagnes en appuyant simplement sur un bouton. Cela a toute suite été évident dès début de la pandémie de COVID-19, lorsque nous avons constaté une baisse rapide des dépenses publicitaires dans tous les secteurs. »

Cette flexibilité inhérente est en partie la raison pour laquelle les dépenses publicitaires se sont largement redressées depuis le début de la pandémie.

“Il est encourageant de voir le retour des dépenses publicitaires ces derniers mois, avec la montée en flèche des catégories de retail, grande distribution et télécommunications”, a déclaré Lori Goode. “Bien que nous ayons constaté un retour dans la plupart des catégories, les secteurs de l’industrie automobile et du tourisme continuent, à juste titre, de prendre du retard.”

«Si les choses commencent à revenir à la normale dans certaines régions, alors les marketeurs qui ont développé des campagnes autour de la distanciation sociale, par exemple, pourraient modifier leur création dans ces région assez facilement», explique MSG.

Opportunités omnicanales

Avec la reprise générale de la publicité digitale, 2021 sera également une année charnière pour les opportunités omnicanales, en particulier la vidéo “over-the-top” (OTT). Tout comme l’explosion du contenu en ligne a transformé le secteur de l’édition, chez Index Exchange, nous observons la même tendance en ce qui concerne la vidéo.

«Au fur et à mesure que nos capacités omnicanales se développent, les opportunités pour les spécialistes du marketing de diffuser des publicités plus opportunes et plus pertinentes aux consommateurs augmentent, améliorant ainsi l’expérience de storytelling», a déclaré Lori Goode. “Il y a encore des problèmes de qualité et de “brand safety” avec l’OTT, mais ce sont les raisons pour lesquelles il est essentiel de construire une stratégie qui place la qualité des contenus et la confiance des consommateurs au premier plan”

MSG a relevé des défis supplémentaires relatifs à l’OTT, tels que le “frequency capping”, mais a déclaré: “Une fois que nous aurons résolu ces problèmes pour l’OTT, le potentiel de croissance sera exponentiel.”

Se préparer à un monde sans cookies

Cela fait un an que Google a annoncé la suppression progressive des cookies tiers au sein de son navigateur Chrome, à l’instar de Mozilla Firefox et de Safari d’Apple.

«Cela signifie que nous ne sommes plus qu’à un an de l’échéance, et c’est un challenge qui doit être résolu le plus tôt possible dans l’ensemble du secteur», a expliqué Lori Goode. “Mais nous avons toujours vu cela comme une éventualité, c’est pourquoi nous avons incorporé des alternatives aux cookies tiers depuis des années. Récemment nous avons par exemple annoncé la prise en charge de l’Unified ID 2.0.”

Chez Index Exchange, nous nous engageons à aider les éditeurs à monétiser leurs inventaires tout en générant des résultats pour les annonceurs, et nous avons d’ores et déjà intégré les solutions de LiveRamp, Merkle, NetID et The Trade Desk. Bien que l’élimination des cookies tiers soit un changement majeur pour notre industrie, nous travaillons  avec sérénité  afin de  pérenniser les stratégies de nos éditeurs et partenaires marketing, et de nous préparer.

La façon dont nous travaillons

La pandémie COVID-19 a nécessité une pléthore de nouveaux produits, de processus et de nouvelles technologies dans tous les secteurs de l’économie. Mais le changement le plus important concerne peut-être la façon dont nous travaillons, le télétravail étant amené à se poursuivre. 

Une partie de ce challenge consiste à gérer de grandes équipes qui se trouvaient auparavant dans la même pièce et qui sont désormais séparées par des webcams et des écrans.

“Nous avons commencé le télétravail dès le début de la pandémie, notre plus récent (et premier hackathon à distance) étant un bon exemple de la façon dont nous pouvons résoudre des problèmes et développer des solutions même lorsque nous ne sommes pas dans la même pièce”, a déclaré Lori Goode. «Nous sommes une entreprise d’ingénierie avant tout, et ce que nous avons remarqué, c’est que beaucoup de nos ingénieurs ont trouvé des moyens productifs de travailler à distance (et dans certains cas, ils le préfèrent).»

Dans l’ensemble, Lori Goode est assez optimiste quant à l’année à venir.

«2020 a été l’exemple parfait de la façon dont nous pouvons affronter une crise, faire preuve de résilience et en sortir plus fort », a poursuivi Lori Goode. “Maintenant que nous sommes en 2021, nous allons continuer sur cette lancée et proposer d’excellents produits permettant de créer un écosystème sûr et pertinent pour les consommateurs, tout en stimulant les résultats de nos éditeurs partenaires et, en fin de compte, propulsant l’industrie  de l’AdTech vers l’avant.”

* Certaines citations ont été modifiées par souci de concision et de clarté.