Presse

Les indicateurs au service de la qualité des projets

Tout lieu de travail souple (y compris IX Engineering) peut et doit régulièrement faire un effort conscient d’améliorations, car le progrès continu est la clé d’un état d’esprit flexible ; une pratique que les indicateurs peuvent à la fois aider et entraver. Des indicateurs adaptés peuvent permettre de localiser les problèmes afin d’aboutir à des améliorations ou encore rassurer les équipes quant à l’efficacité de leur travail. Cependant, les indicateurs inappropriés peuvent encourager de mauvais comportements…

Comment est-ce possible ? Souvenez-vous de cette vieille anecdote (formulée plus tard dans une bande dessinée de Dilbert) sur cette entreprise qui rencontre un problème de qualité produit. Les indicateurs et la motivation utilisés pour résoudre ce problème reposaient sur l’idée que la division Assurance Qualité signalait chaque bug ; elle recevait une prime en espèces à chaque signalement, et les ingénieurs recevaient une récompense équivalente pour chaque solution créée. L’idée est bonne en théorie, mais dans la pratique, les ingénieurs se sont mis à coder des bugs, demandant ensuite à l’assurance qualité de les détecter, pour ensuite corriger les bugs qu’ils avaient eux-mêmes créés afin de recevoir cette prime.

En d’autres termes, un mauvais choix en matière d’indicateurs peut encourager les équipes à contourner les règles du système. Même si votre équipe ne comporte aucun mauvais élément, ses membres pourraient inciter à privilégier ces mêmes indicateurs (c.-à-d. résoudre les bugs) plutôt que l’objectif poursuivi (l’amélioration de la qualité). C’est l’une des nombreuses raisons qui montrent qu’il est essentiel de collecter les bons indicateurs, et surtout de le faire de la bonne manière.

Pourquoi recueillir des indicateurs ?

Pour citer Lord Kelvin : « On ne gère bien que ce que l’on mesure », une formule qui résume bien l’importance des indicateurs. En quelques mots, ces derniers ont la capacité d’améliorer chaque aspect de la performance d’une équipe et d’une entreprise, des canaux de communication jusqu’aux processus. Les équipes peuvent ainsi cerner les défis et les problèmes au sein du système, ce qui leur permet de surveiller l’efficacité des changements et des solutions mises en œuvre.

Comment les équipes peuvent-elles évaluer les indicateurs ?

Quels que soient les indicateurs que nous utilisons chez Index, notre processus demeure généralement le même :

Identifier l’objectif

Les indicateurs doivent toujours nous permettre de soutenir l’objectif, mais ils ne devraient pas être l’objectif. En abordant la « mesure X », interrogez-vous sur les raisons profondes. Un objectif bien pensé nous permet de choisir les indicateurs appropriés. Par exemple, on pourrait dire : « Nous souhaitons être sûrs que notre code fonctionne comme prévu, et que l’ensemble du code existant restera fonctionnel à mesure que nous corrigeons les bugs et intégrons les nouvelles fonctionnalités. »

Déterminer quels indicateurs soutiennent cet objectif

Sélectionnez de 2 à 4 indicateurs qui soutiennent votre objectif, en choisissant ceux qui présentent le risque et le coût les plus faibles pour la valeur la plus élevée, et posez-vous les questions suivantes pour déterminer si un indicateur convient ou non à votre équipe :

  • Que peut apporter l’évaluation des indicateurs ?
  • Quels sont les risques associés à tel indicateur ?
  • Comment s’y préparer ?

Recueillir l’indicateur pendant une période de temps appropriée

Tenez compte de la nature des objectifs que vous espérez atteindre et des améliorations à apporter, puis fixez des délais appropriés pour la collecte de ces indicateurs. Par exemple, mesurer « les bugs observés sur le terrain pendant toute la durée de vie de la version » durant une seule itération sera à la fois inutile et inefficace. De même, une amélioration qui fait suite à un changement lié à un processus d’équipe ne produit des effets concrets qu’au bout de 2 ou 3 itérations.

Suivre les progrès de votre équipe

Si vous n’atteignez pas votre objectif, apportez des changements et continuez à calculer vos différents indicateurs. Une fois l’objectif atteint, cessez de les mesurer et prenez du recul. Vous serez peut-être tentés d’agrandir votre liste d’indicateurs, mais cela pourrait demander plus de temps et d’énergie à votre équipe (et il sera toujours possible de les passer en revue ultérieurement). Sélectionnez plutôt un nouvel objectif et recommencez le processus.

Dans l’ensemble, choisir des indicateurs appropriés (et les utiliser correctement) permet aux équipes d’Index Exchange de fixer des objectifs ambitieux, et de suivre leurs progrès et leurs réussites tout au long du processus. Nous avons la conviction qu’une stratégie d’évaluation solide est essentielle pour favoriser les améliorations et la croissance, quel que soit le projet ou le contexte.