Perspectives IX

Les femmes évoluant dans le secteur des technologies peuvent apporter un changement durable et profond

J’ai rejoint Index Exchange au poste de Director Engineering assez récemment. Dès le processus de recrutement, j’ai su que je pourrais donner un nouvel élan à l’entreprise.

En tant que femme immigrée au Canada, mère de deux enfants et directrice forte d’une longue expérience dans les domaines techniques, j’ai l’habitude de faire partie des minorités et d’être la seule femme autour de la table. Même si j’ai toujours pu suivre ma passion et avancer, l’expérience n’a pas toujours été des plus faciles. Cela n’a pas été simple d’accepter que, quoi qu’il arrive, je ne m’intégrerais jamais totalement dans ce secteur. Mais après quelques années, j’ai réalisé que je n’avais pas nécessairement besoin de m’intégrer. Je n’avais pas besoin d’« être des leurs » pour avoir voix au chapitre. Il suffisait que je parle plus fort, que je lève la main et que j’expose mon point de vue unique, en proposant des solutions à des problématiques que personne d’autre ne savait résoudre.

Je me sens le devoir de partager cet enseignement afin que les femmes, quel que soit leur niveau hiérarchique en entreprise, sachent comment accéder aux postes de direction et comprennent plus vite que moi comment faire entendre leur voix dans leur environnement professionnel.

J’y pense souvent, mais le Mois de l’Histoire des Femmes est l’occasion idéale de réfléchir à nos accomplissements et au chemin qu’il nous reste à parcourir. Comment impulser le changement ? Comment avoir la certitude que, malgré des statistiques et des stéréotypes déplorables, nous ouvrons réellement la voie à d’autres femmes dans le secteur des technologies et que nous améliorons la situation pour les femmes qui choisiront de travailler dans ce secteur ?

J’ai quelques idées à vous soumettre…

Créez une communauté

« Seuls, nous pouvons faire si peu ; ensemble, nous pouvons faire beaucoup. » – Helen Keller

Il est essentiel de fonder et favoriser un groupe dédié aux femmes sur leur lieu de travail, afin que les femmes se sentent en sécurité lorsqu’elles expriment leurs pensées, discutent des problématiques et partagent leurs idées. Ce groupe peut organiser des événements, mettre en place des formations et des ateliers de sensibilisation, et influencer le travail de recrutement par la création d’un environnement plus inclusif, engageant et accueillant pour tous. Il peut également être utile à l’extérieur de l’entreprise au travers de son impact sur le secteur dans un sens plus large et sur la communauté locale.

Recrutez des modèles (et mettez-les en avant)

Par définition, un modèle est “personne citée ou choisie à titre d’exemple pour qu’on s’inspire de sa conduite”. Cependant, pour endosser le rôle de modèle, vous devez être en mesure de côtoyer les personnes que vous souhaitez influencer. En toute logique, les femmes ont donc souvent du mal à trouver des modèles dans des entreprises et des secteurs dominés par les hommes (par exemple, dans l’ingénierie).

Pour répondre à cette problématique, deux méthodes doivent être utilisées conjointement. La première est évidente : embaucher plus de femmes aux postes de direction et les mettre en avant. Ce n’est pas gagné d’avance : des études récentes montrent que les femmes représentent moins de 25 % des employés dans les secteurs scientifiques et technologiques au Canada, et ce nombre est encore plus faible dans le secteur spécifique de l’ingénierie. Or, plus nous plaçons de femmes à des postes de direction, plus les jeunes filles et les jeunes femmes seront tentées elles aussi de grimper les échelons.

La seconde étape est souvent négligée : former les hommes qui occupent des postes de direction. Ne vous contentez pas de les sensibiliser à l’importance de la diversité et de l’inclusion (cela devrait être acquis), mais donnez-leur les outils nécessaires pour favoriser un environnement de respect, où toutes les voix sont véritablement entendues et où personne n’est rejeté ni ridiculisé. Tout autant que les femmes dirigeantes (et les dirigeants d’autres genres), les dirigeants masculins peuvent et doivent jouer un rôle dans l’égalité des chances afin de permettre à tous de réaliser leur plein potentiel et de s’engager dans de nouveaux projets ambitieux.

Faites en sorte que les dirigeants donnent la priorité à la diversité et à l’inclusion

Aujourd’hui, les entreprises réalisent (enfin) l’impact positif d’une main-d’œuvre diversifiée sur leurs résultats. En 2015, McKinsey a rapporté que « les sociétés situées dans le premier quartile en termes de diversité raciale et ethnique ont 35 % plus de chances d’obtenir des retours financiers supérieurs aux médianes du secteur dans leur propre pays ». La diversité améliore la productivité, la créativité et l’engagement client. Elle devrait figurer sur la liste de priorités de toutes les équipes dirigeantes.

La diversité est encore plus indispensable dans le secteur des technologies, car elle fait disparaître les préjugés concernant les produits fournis, elle accroît la qualité des produits utilisés par les différentes populations, et elle stimule les capacités des équipes à résoudre des problèmes et à innover. Outre ces avantages métier, il est également agréable de travailler dans un environnement où vous ne vous sentez jamais seul. Plus vous vous sentez connecté à votre entreprise, plus vous avez envie de fournir des résultats d’exception.

Comme je l’ai déjà expliqué, je savais dès mes premières discussions à Index Exchange que je pourrais (et serais) vraiment être en mesure d’apporter un changement positif. Il était évident que la création de communautés (au travers de groupes tels que « Women in Eng »), le recrutement de modèles et la priorité accordée à la diversité et à l’inclusion au niveau de la direction étaient primordiales, et je me suis donné comme mission de m’assurer qu’elles le resteraient.

En résumé, je suis ravie d’être une femme ingénieure chez Index Exchange et je suis impatiente de retrousser mes manches pour défendre les intérêts des femmes au sein de notre entreprise.