IX Perspectives

Retour sur nos célébrations du Black History Month

Photo de couverture pour la célébration du Black History Month

Initié en 1915 par l’historien Carter G. Woodson, le “Black History Month” a été créé pour célébrer les réalisations menées par les communautés et penseurs noirs. Au cours des décennies qui ont suivi sa création, le “Black History Month”  a continué d’être une occasion de rendre hommage aux communautés noires, mais également de prendre le temps de réfléchir et de se familiariser plus étroitement avec l’Histoire des leaders et penseurs noirs.

Chez Index Exchange, nous avons célébré ce moment important de l’année au travers d’initiatives et d’événements visant à renforcer l’inclusivité au sein de l’entrerpise. IX Black (un groupe d’affinité interne) a créée playlists hebdomadaires mettant en lumière des artistes noirs, et a mis en avant le parcours de personnalités noires de premier plan sur les réseaux sociaux d’Index Exchange. Les groupes IX Women’s Network et Pride at IX ont menés des échanges sur le pouvoir de l’intersectionnalité, et, lors lors d’une session de formation, le 18 février dernier, Index Exchange a accueilli (virtuellement) le professeur Dean Delpeache pour une discuter du racisme anti-noir.

Après avoir discuté de l’impact et des effets de réverbération des récents faits d’injustice raciale, Dean Delpeache a échangé avec les employés d’Index Exchange sur les étapes et les actions que nous pouvons tous mettre en oeuvre pour devenir de meilleurs alliés de la communauté noire, de comment nous pouvons nous “éduquer sur l’oppression vécue par les communautés noires» ou encore «examiner et remettre en question nos propres préjugés, stéréotypes et hypothèses. » Unanimement, et pour reprendre les propos des Indexers ayant assistés à la session, cet événement nous a permis de nous sentir mieux “informés”, plus “responsabilisés”, “inspirés” et surtout “humble” que ce soit en tant qu’organisation ou personnellement. 

Chez Index Exchange, nous croyons à l’entraide, et à l’importance de porter la voix des communautés noires, au même titre que celles des autres minorités, tout au long de l’année. Nous nous engageons ainsi à perpétuer ces démarches d’éducation et à élever la voix de nos collègues et amis issus des minorités, et nous ne pouvons que vous inviter à en faire de même.