IX Perspectives

The Index, tout ce que j’ai appris aux Women in IT Awards

A few weeks ago, I was wearing a pair of bright pink heels to go to the Women in IT Awards in London, without knowing exactly what to expect. As I was quickly realizing, companies of all sizes and structures (from start-ups to multinational banks) flocked to Grosvenor House for the event. During the evening, I was seduced by each of the speakers and guests I had the chance to attend. Here is a summary of the highlights of this evening.

Remettre le statu quo en question

Trop souvent, nous disons vouloir remettre le statu quo en question sans forcément joindre le geste à la parole. Tracey Neville — entraîneuse en chef de l’équipe anglaise de Netball et conférencière lors de l’événement — m’a rappelé tout ce que nous pouvions accomplir lorsque nous mobilisons notre énergie pour faire évoluer le statu quo et réécrire le discours sociétal sur les « rôles » des femmes.

À l’heure actuelle, moins de 25 % des carrières STIM au Royaume-Uni sont occupées par des femmes — un chiffre qui, selon la campagne WISE, est probablement encore plus faible dans les domaines des technologies de l’information . Toutefois, il est impossible d’apporter des changements et de corriger ce déséquilibre entre les sexes sans prendre de mesures – dans le monde du sport, de la technologie ou ailleurs.

Chez Index Exchange, cet un enjeu tant dans notre stratégie d’embauche que dans nos initiatives internes. Bien que nous soyons fiers de compter plus de 50 % de femmes dans notre équipe londonienne et que nous ayons l’intention d’augmenter l’effectif féminin de nos équipes d’ingénierie à tous les niveaux de l’entreprise (notamment par le biais d’un groupe communautaire interne dédié à cette cause, intitulé à juste titre « Women in ENG »), nous reconnaissons qu’il nous reste du chemin à parcourir.

Cependant, au lieu de laisser les statistiques nous décourager, nous devons nous donner les moyens de nager à contre-courant et de changer la mentalité de notre secteur.

Célébrer vos réussites (et celles des autres)

Concernant le thème de l’autonomisation, les Women in IT Awards m’ont également inspirée à prendre activement la défense des femmes (y compris la mienne) au quotidien, tant au bureau qu’en dehors de l’entreprise.

Certaines des femmes en lice venaient tout juste de terminer leur congé de maternité ; elles ont été chaleureusement encouragées par leurs collègues. D’autres ont fièrement fait valoir leurs propres succès. Bien que je n’aie aucun doute que chaque femme aurait préféré quitter l’événement une récompense sous le bras, aucun sentiment de compétition acharnée ou de jalousie ne s’est fait ressentir. L’événement s’est au contraire ponctué d’applaudissement, de poignées de main et de discussions cordiales, instillant dans la foule un sentiment de respect mutuel et de camaraderie.

Voilà un autre aspect central de la culture d’entreprise d’Index Exchange — encourager l’attention, la reconnaissance et le soutien mutuels. Reconnaître les réalisations de nos employées est une priorité absolue, qu’il s’agisse de célébrer une réussite de l’entreprise ou de nouvelles promotions ou, littéralement, de mettre en lumière le formidable travail des membres de notre équipe à l’occasion d’événements organisés dans l’ensemble de l’entreprise.

Cependant, lorsque l’on célèbre les réussites des autres, on oublie souvent de célébrer les siennes. Bien que des expressions comme « prendre soin de soi » soient plus fréquemment utilisées ces dernières années, je crois qu’il est également nécessaire de valoriser davantage l’importance de l’estime de soi. Une autre grande leçon de la soirée.

Encourager les débuts

Qu’il s’agisse de petites entreprises en nouvellement créées ou de jeunes femmes en début de carrière, il est important de se rappeler que les changements les plus importants ont souvent lieu à petite échelle, ce que plusieurs intervenants ont bien souligné au cours de la soirée.

Avant toute chose, nous devons encourager les femmes et les filles à se familiariser avec la technologie dès leur plus jeune âge. Si nous voulons que les femmes soient un jour aussi représentées que les hommes dans la profession, nous devons alors cultiver leur talent dès maintenant.

De plus, il est impératif que les entreprises de l’ensemble de l’écosystème technologique — quelles que soient leur taille ou leur envergure — prennent conscience de l’impact que peuvent avoir leurs décisions en la matière. Nous avons toutes le potentiel de changer les mentalités : qu’attendons-nous ?